Dialogue sur Noël 🇫🇷 (FRA)

A) Je n’aime pas NoĂ«l

B) J’adore NoĂ«l

Dialogue

A) Je ne peux pas l’aimer: il y a trop de pauvres d’un cĂ´tĂ© et tellement de luxe de l’autre

B) NoĂ«l apporte de l’espoir aux pauvres, aux affamĂ©s, aux abandonnĂ©s

A) Il ne devrait pas y avoir autant de gens oubliĂ©s, sans options. Et cela quand tout le monde mange et Ă©change des cadeaux n’est pas juste

B) n’est pas juste

A) Et malgré cela, vous célébrez Noël?

B) ce n’est pas «malgrĂ© ça», c’est «pour ça» que je cĂ©lĂ©bre NoĂ«l

A) je ne vous comprends pas

B) N’Ă©tait-ce pas dans une crèche oĂą l’enfant est nĂ©? Il est nĂ© dans une crèche et est mort sur une croix.

A) Ă  quel point c’Ă©tait injuste

B) Il est venu pour les pauvres et est devenu pauvre et les pauvres l’aimaient. Seuls les bergers s’en sont rendu compte: les bergers et quelques sages qui ont su interprĂ©ter les signes du temps.

A) mais les gens ne comprenaient pas et continuaient leur vie

B) beaucoup continuent leur vie, que comptez-vous faire?

A) les pauvres ont besoin de moi et ils me connaissent, mais je suis en colère contre ce Noël consumériste.

B) Il y a un autre NoĂ«l que nous pouvons cĂ©lĂ©brer, sans banquets, sans grands cadeaux. Le NoĂ«l de l’amour. Tu t’inscris?

A) Bien sûr, vous savez

B) Aujourd’hui est un jour qui me rappelle que je suis amour, que ce n’est qu’en aimant que je suis heureux, aimant, partageant, Ă©coutant. C’est une journĂ©e pour moi, qui m’aide Ă  me rappeler qui je suis. Une journĂ©e pour ceux d’entre nous qui se sentent pauvres, petits et fragiles. Le monde nous appartient, il a Ă©tĂ© fait pour les petits, pour les humbles, pour ceux qui savent reconnaĂ®tre leurs erreurs et les dommages causĂ©s aux autres, ceux qui savent que trop de fois ils ont Ă©chouĂ© ceux qui leur faisaient confiance. Je me sens heureux parce que cet enfant est amour, amour pur qui, de la fragilitĂ©, vainc les puissants et sauve les vaincus. Joyeux NoĂ«l et peut l’amour ĂŞtre avec toi

A) Joyeux Noël et embrasse-moi

B) nous nous embrassons, mais je veux d’abord vous offrir un cadeau

A) quel cadeau?

B) une prière que saint François d’Assise nous a enseignĂ©e, Ă©coutez

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour.

Là où est l’offense, que je mette le pardon.

Là où est la discorde, que je mette l’union.

Là où est l’erreur, que je mette la vérité.

LĂ  oĂą est le doute, que je mette la foi.

Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.

LĂ  oĂą est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant Ă 

être consolé qu’à consoler,

à être compris qu’à comprendre,

à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,

c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,

c’est en pardonnant qu’on est pardonné,

c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close